• Séminaire / Formations,

Introduction à la philosophie du corps

Publié le 7 octobre 2021 Mis à jour le 24 novembre 2022
Date(s)

du 9 janvier 2023 au 24 janvier 2023

Date : 9, 16 & 24 janvier 2023
Durée : 10h
Horaires : selon les sessions
Format : présentiel
Lieu : l’INSHEA, 58-60 avenue des Landes, 92150 Suresnes
Nombre de participants maximum : 20
Public visé (tous doctorants, ED, UR, Discipline) : ED139, psychologie, sciences de l’éducation, sociologie
Pré-requis pour la formation (matériel, installation de logiciel, etc.) : RAS
Contact -  Isabelle QUEVAL :  iqueval@orange.fr
Toute inscription implique d’assister obligatoirement aux 3 séminaires.

PROGRAMME
  • 9 janvier 2023 (10h à 13h) : "Construire une problématisation"
Cette première séance sera consacrée à la conception d’une problématisation et à la méthodologie de la recherche, en particulier au travail d’écriture et de bibliographie dans le cadre de la thèse. Il sera aussi abordé la construction de la soutenance et sa préparation orale.
  • 16 janvier 2023 (10h à 13h) : Introduction à la philosophie du corps : du corps « subi » au corps « parfait »
La deuxième séance aura pour objectif de comprendre, de manière synthétique, les principales représentations philosophiques du corps, de les mettre en perspective avec notre moderne « culte du corps », afin d’envisager le corps comme « texte social » et lieu de pouvoirs, notamment dans l’éducation et la médecine.
  • 24 janvier 2023 (9h à 13h) : Le corps aujourd’hui : corps éduqué, programmé, dopé, « augmenté »
La troisième séance se propose d’examiner les représentations contemporaines du corps, au travers du thème de l’« amélioration ». Mettre en perspective la révolution opérée en quelques décennies par le progrès médical et technique. De l’entretien quotidien de soi aux questions bioéthiques, en passant par le sens de la performance sportive, nous examinerons les nouvelles frontières du normal et du pathologique, les enjeux de la « sculpture individuelle » de soi, ainsi que les questions des addictions, du handicap et de l’« hybridation » croissante de l’homme avec la technique.


 

Mis à jour le 24 novembre 2022